Vile de Bolbec

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Allocution de M. Métot, Maire de Bolbec, à l'occasion du 71ème anniversaire de la libération de la ville

Allocution de M. Métot, Maire de Bolbec, à l'occasion du 71ème anniversaire de la libération de la ville

Mesdames, Messieurs,

71 ans nous séparent du 1er septembre 1944, jour de la Libération de Bolbec.
Fidèles à la mémoire de nos aînés, nous nous rassemblons pour nous souvenir du courage, du sacrifice de celles et ceux qui ont su braver la barbarie, pour faire triompher la liberté.
Nous rendons hommage à toutes celles et ceux qui luttèrent en faisant le sacrifice de leur vie pour la liberté, pour le rétablissement de la République Française et de ses institutions démocratiques.
Pendant 4 ans, la France a été occupée par les Nazis.
Après la souffrance, la dureté des combats et comme l’écrivait le 1er septembre 1944 le Maire de Bolbec, Monsieur FERRIC, « Les armées alliées et les Forces Françaises de l’Intérieur ont libéré notre ville hier soir. Notre joie peut donc, maintenant se donner libre cours et les Forces Françaises de l’Intérieur nous ont donnés l’ordre de pavoiser ».
« Que toute la population hisse donc l’allégresse de la liberté recouvrée, les couleurs françaises et alliées ! »
« Vive la France ! Vive les alliés. »
Aujourd’hui, entourés de nos amis anglais, alliés de l’époque, et de nos amis allemands de ce jour, nous avons la charge de défendre les valeurs de Liberté, d’Egalité, de Fraternité pour lesquelles des femmes et des hommes avaient choisi de se battre.
Aujourd’hui, rassemblés, nous accomplissons notre devoir : rappeler le prix des combats et avec les Anciens Combattants, les jeunes générations, nous nous souvenons.
Nous nous souvenons de ces soldats venus de tous les horizons pour faire souffler sur notre continent, notre ville, la liberté.
Avec nos partenaires et amis européens, avec l’ensemble des nations nous devons continuer à œuvrer pour la paix, la démocratie.
L’oubli, la banalisation de l’horreur et de la violence, l’instrumentalisation de la peur et le rejet de l’autre, sont les dangers réels qui menacent nos sociétés.
Ce souvenir ne se limite pas à la mémoire du passé, elle s’inscrit aussi dans le présent et l’avenir.
Alors que certains fuient les massacres dans leur pays, il nous faut agir pour que le respect de la dignité humaine, la solidarité et la liberté triomphent à nouveau dans un monde plus juste, plus accueillant, plus humain, plus démocratique et plus pacifique, au moment tragique actuel qui ébranle la conscience collective.
C’est dès lors à nous tous d’accueillir et de perpétuer l’esprit de celles et ceux qui ont redonné à Bolbec, à la France, à l’Europe, sa liberté.

Dominique Métot
Maire de Bolbec

Partager cette page sur

Mairie de Bolbec
9 square Général Leclerc
76210 BOLBEC - France
Téléphone : +33 (0)2.32.84.51.00